L’hiver et ses températures froides peuvent poser de réels problèmes aux batteries des voitures électriques. L’utilisation prolongée des lumières et du chauffage, en particulier, peut rapidement faire chuter les performances de la batterie. Alloleasing a six conseils pratiques pour augmenter l’autonomie de ta voiture électrique pendant la saison froide.

Les températures froides réduisent l’autonomie

Plus le chauffage est utilisé, plus l’autonomie diminue ? c’est le calcul simple pour les voitures électriques. Selon la température, le chauffage nécessite jusqu’à cinq kilowatts de puissance. Selon les estimations de l’Agence, l’autonomie des voitures électriques diminue de 10 à 30 % lorsqu’il fait froid.

Cela s’explique notamment par le fait qu’un moteur électrique, contrairement à un moteur à combustion classique, ne génère pas de chaleur perdue qui pourrait être utilisée pour le processus de chauffage. De plus, la batterie de traction elle-même doit être chauffée, ce qui consomme de l’énergie supplémentaire. Il existe toutefois des astuces permettant d’augmenter les performances des voitures électriques même par temps froid.

1. se garer et se recharger dans le garage

Déjà lors de la recharge, tu peux changer beaucoup de choses positivement. En principe, les batteries sont sensibles au froid ? il est donc recommandé de trouver en hiver une place de garage avec une Wallbox intégrée pour le véhicule électrique. Il y fait généralement plus chaud qu’à l’extérieur ? la batterie est donc mieux protégée et monte plus rapidement en température.

Lire également :   Contrôler les phares et les feux arrière

Une alternative au garage personnel est un parking privé ou public équipé d’une station de recharge. Les bornes de recharge modernes réagissent désormais au froid et fournissent automatiquement une quantité de courant adaptée afin de ne pas surcharger les batteries froides. De plus, la plupart des batteries sont dotées par le fabricant d’une isolation qui les empêche de refroidir.

2. rouler en mode éco

Si tu conduis ta voiture électrique en hiver, il est possible d’économiser de l’énergie malgré les températures froides. Pour cela, utilise le mode de conduite éco de ta voiture. Celui-ci est conçu pour une efficacité maximale de la gestion de l’énergie : le moteur transmet moins de puissance aux roues. L’effet : tu disposes de plus d’autonomie. De plus, un mode de conduite défensif promet plus de sécurité. En raison des conditions météorologiques modérées en hiver, tu devrais de toute façon éviter les manœuvres sportives et parfois risquées ? tu économises ainsi ton énergie et tes nerfs.

3. préchauffage à la prise électrique

Si tu aimes avoir une chaleur douillette à l’intérieur de ta voiture, tu n’es pas obligé de renoncer au confort du chauffage. Cependant, il est préférable d’allumer le chauffage avant de démarrer ? alors que la voiture est encore branchée à la prise électrique. Cela coûte certes de l’énergie de charge et un peu d’argent, mais ne réduit pas l’autonomie de ta voiture. De manière pratique, l’habitacle est alors directement chaud dès que tu veux démarrer.

Pendant le trajet, il est recommandé d’utiliser surtout le chauffage du siège et du volant de ta voiture électrique. Ils sont plus efficaces et te procurent une sensation de chaleur plus directe qu’un chauffage qui transporte la chaleur par l’air. Mais le chauffage classique présente également un avantage plus important pour la voiture électrique que pour une voiture à moteur à combustion : comme pour un sèche-cheveux, la chaleur est produite électriquement et provient directement du ventilateur. Dans le cas d’une voiture à combustion, il faut en revanche toujours un certain temps pour que le moteur chauffe et dégage de la chaleur en conséquence.

Lire également :   Angoisse de l'autonomie : que faire si la voiture électrique tombe en panne ?

4. commander le chauffage de stationnement par téléphone portable

La technologie moderne t’aide également à économiser de l’énergie. La plupart des constructeurs proposent désormais des applications smartphone spécialement conçues pour leurs voitures électriques. Celles-ci permettent par exemple de préchauffer la voiture confortablement depuis le canapé. Dans des véhicules comme la Nissan Leaf ou la BMW i3, cela se fait via un chauffage de stationnement. C’est une aide utile et pratique, notamment en cas de vitres givrées.

5. les pompes à chaleur aident à économiser l’énergie

Certaines voitures électriques récentes, comme la Renault ZOE, utilisent désormais des pompes à chaleur. Celles-ci permettent de minimiser la consommation d’électricité en utilisant directement la chaleur dégagée par la batterie pour chauffer l’intérieur de la voiture. Cela permet de réduire les pertes d’énergie et d’autonomie de la batterie, en particulier par temps frais. Comme l’a calculé l’entreprise énergétique EnBW, il est possible d’obtenir jusqu’à trois kilowatts de chaleur à partir d’un kilowatt d’électricité.

6. ne pas craindre les embouteillages en hiver

Avec une voiture électrique, celui qui cherche la voie rapide sur l’autoroute en hiver n’a pas à s’inquiéter de tomber soudainement en panne. Même en cas d’embouteillage et de températures glaciales, la batterie est généralement suffisante pour rentrer chez soi sain et sauf.

Lire également :   Les feuilles mortes et autres débris végétaux provoquent la présence d'eau dans la voiture.

Catégorisé:

Étiqueté dans :

, ,