Courtier en assurances, agent d’assurances ou conseiller en assurances : quelle est la différence ?

Les courtiers en assurances, les représentants en assurances et les conseillers en assurances ont tous un rapport avec les assurances, comme le suggèrent les termes. Assurance assurances logement. Pourtant, derrière chaque appellation se cache une activité différente. Nous vous expliquons ici de quoi il s’agit.

Intermédiaire d’assurance : le lien entre les trois groupes professionnels

Que fait un conseiller en assurances ? Quelle est la différence avec un agent d’assurance ? Et qu’est-ce qui caractérise un courtier en assurances ? Nous répondons à toutes ces questions dans notre guide.

L’intermédiaire d’assurance est un terme générique qui regroupe les professions d’agent d’assurance, de courtier d’assurance et de conseiller en assurance. Chaque profession se distingue principalement par son indépendance, c’est-à-dire si l’intermédiaire est du côté de la compagnie d’assurance ou du client, et par sa rémunération (commission ou honoraires).

Courtiers en assurances : intermédiaires indépendants

Les courtiers en assurances travaillent de manière indépendante, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas liés à une compagnie d’assurances. Mais : un courtier reçoit une commission de l’assureur concerné pour la conclusion d’un contrat d’assurance. L’indépendance a donc ses limites ? à savoir lorsque certains tarifs ne sont pas du tout proposés par le courtier et qu’il se concentre surtout sur les assurances chères. C’est pourquoi, avant de conclure un contrat, vous devriez demander précisément au courtier pourquoi il a choisi ce contrat pour vous et quels en sont les avantages et les inconvénients.

Lire également :   Assurance drones : obligation, infos, conseils comparaison !

Un avantage : vous ne payez un courtier qu’au moment de la conclusion du contrat. Cela signifie que vous pouvez demander plusieurs offres de courtiers et les comparer entre elles. Lorsque vous faites appel à un courtier, vous concluez un contrat de courtage. Les courtiers en assurances proposent souvent une offre très large d’assurances.

Le courtier en bref :

  • compare et négocie les offres de plusieurs compagnies d’assurance
  • reçoit des compagnies d’assurance un courtage pour les contrats négociés
  • Les courtiers sont eux-mêmes responsables des dommages causés au client par des conseils erronés
  • Assistance en cas de sinistre ; pas de facture supplémentaire
  • gère par procuration tous les contrats d’assurance du client

Agent d’assurance : Le porte-parole d’une compagnie d’assurance

Les agents d’assurance perçoivent des commissions pour chaque contrat conclu. L’offre d’assurances est toutefois nettement limitée par rapport à celle des courtiers. En général, la visite d’un agent d’assurance ne vaut la peine que si vous avez déjà opté pour une offre d’assurance concrète et que vous ne voulez ou ne pouvez pas la conclure en ligne.

Le représentant en un coup d’œil :

  • travaille pour le compte d’une ou plusieurs compagnies d’assurance
  • reçoit des commissions de la compagnie d’assurance
  • La compagnie d’assurance est responsable des dommages causés par des conseils erronés
  • assistance continue pendant toute la durée du contrat d’assurance

Conseiller en assurance : conseil avec une grande objectivité

Un conseiller en assurances vous conseille sur vos besoins en assurances et sur des questions fondamentales ? par exemple, si un changement vers une assurance maladie privée est intéressant pour vous. Mais le conseiller ne vend pas de polices. Il n’est donc pas lié aux compagnies d’assurance et ne perçoit pas de commissions. Le conseiller est payé exclusivement par des honoraires que le client doit payer pour le conseil. La facturation se fait souvent sur une base horaire, le prix se situant généralement autour de 150 euros par heure. Il est préférable de demander un devis avant la consultation afin de ne pas tomber des nues à la réception de la facture.

Lire également :   Les principales assurances pour les maîtres d'ouvrage

En général, il vaut la peine de consulter un conseiller lorsqu’il s’agit de contrats à long terme. Pour les assurances qui sont souvent résiliées, comme l’assurance automobile ou la responsabilité civile privée, les honoraires sont disproportionnés par rapport aux efforts, aux prestations et aux résultats. Il n’y a que quelques centaines de conseillers en assurance dans le pays. Sur la page d’accueil de l’association française des conseillers en assurance, vous trouverez un conseiller près de chez vous.

Le conseiller en bref :

  • travaille de manière indépendante
  • est payé exclusivement par le client sous forme d’honoraires
  • responsabilité personnelle en cas de conseils erronés donnés au client
  • Assistance en cours de contrat avec paiement d’honoraires renouvelés
  • pas de suivi en cours sur tous les contrats

Catégorisé:

Étiqueté dans :