Ce matériel de premiers secours doit être placé dans une trousse de secours automobile

Il n’y a pas qu’en France que les automobilistes sont tenus d’avoir une trousse de secours à tout moment, dans de nombreux autres États membres de l’UE également, cette obligation est régie par la loi : (Trousse secours). Si vous êtes pris sur la route sans trousse de secours ou si celle-ci est incomplète, vous devrez peut-être passer à la caisse. L’expiration de la trousse de secours peut également être sanctionnée par une amende, bien que celle-ci ne soit pas tout à fait incontestable. Enfin, la date d’expiration n’est pas réglementée par la norme DIN 13164, qui définit le matériel de premiers secours – trousse de secours B pour tous les automobilistes.

Mais sans parler des règles juridiques, la trousse de secours, ou plutôt le sac de secours le plus courant de nos jours, devrait être à bord pour pouvoir apporter les premiers soins en cas d’accident. Toutes les nouvelles trousses de secours proposées sont conformes à la norme DIN 13164, qui a été introduite au milieu de l’année 2000. Mais que doit contenir une trousse de secours ? Cette question nous préoccupe surtout lorsque nous avons déjà utilisé des pansements ou des bandages et que nous voulons maintenant remplir notre trousse de premiers secours.

Voici ce qu’il faut mettre dans une trousse de secours

De manière générale, chaque trousse de secours doit être équipée d’une table des matières et d’une brochure de premiers secours qui donne des instructions pour une utilisation correcte. Dans ce contexte, il est également recommandé à chaque automobiliste de suivre régulièrement un cours de premiers secours afin de consolider les connaissances les plus importantes, de sorte qu’en cas d’accident avec des blessés, les premiers secours puissent être correctement prodigués.

Lire également :   La première voiture : les voitures idéales pour les nouveaux conducteurs

Pour couper les pansements ou, le cas échéant, les vêtements, une paire de ciseaux de premiers secours fait partie de l’équipement de base. Au total, quatre gants jetables sont obligatoires. Ceux-ci devraient être portés par le sauveteur afin d’éviter la contamination par diverses maladies.

En outre, la trousse de secours doit contenir le matériel suivant :

  • un pansement adhésif (5 m x 2,5 cm)
  • trois paquets de pansements moyens
  • un grand paquet de pansements
  • une serviette de pansement (60 x 80 cm)
  • deux serviettes de pansement (40 x 60 cm)
  • une couverture de survie de 2,10 m x 1,60 m
  • trois bandes de gaze (8 cm)
  • deux bandes de gaze (6 cm)
  • deux draps triangulaires
  • six compresses (10 x 10 cm)
  • huit pansements rapides (10 x 6 cm)

P.S. : Veillez à ce que la trousse de secours soit toujours à portée de main ou que vous ne deviez pas la chercher longtemps en cas d’urgence, car en cas de dommages corporels, il faut souvent aller très vite !

Lire également :   Véhicules utilitaires : types, charges et modèles phares

Catégorisé: