Trop peu d’huile, trop d’huile ou une huile inadaptée, une chaîne de distribution cassée ou fissurée – les causes de dommages au moteur sont multiples. Afin d’éviter une perte totale, tu dois être attentif aux premiers signes et agir au plus vite. Comment reconnaître une panne de moteur imminente, quelles en sont les causes les plus fréquentes et bien d’autres choses encore – tu les apprendras ici ! Tu es prêt ? C’est parti !

Une panne de moteur : Ce qui se cache derrière

Il y a panne de moteur et… Moteur panneau solaire. panne de moteur. Avec un peu de chance, une petite remise en état du moteur peut t’aider. Dans le pire des cas, le moteur est irrémédiablement défectueux et tu as affaire à une perte technique ou économique totale. Tu peux certainement te douter d’une chose : si tu parviens à reconnaître à temps la menace d’une panne de moteur, tu t’en tireras avec une petite frayeur. Mais si tu pousses la situation à l’extrême et que tu espères une amélioration, tu risques non seulement une perte totale, mais aussi un incendie de ta voiture.

Mais que signifie réellement « panne de moteur » ? Que faire si le pire des scénarios se produit ? Nous te le disons maintenant !

Que signifie une panne de moteur ?

Il y a toujours panne de moteur lorsque le cœur de ta voiture ne peut pas fonctionner sans problème. Les pannes de moteur ont de nombreuses facettes et peuvent être plus ou moins graves. Des bruits inhabituels à la panne totale en passant par une baisse de puissance frappante, les problèmes de moteur peuvent prendre des proportions très différentes. Si l’on jette encore un coup d’œil sur les causes réelles, les dommages au moteur deviennent encore plus variés dans leurs manifestations. En effet, il existe aussi bien des dommages primaires, dont la cause réside dans un composant du moteur lui-même, que des dommages secondaires, qui résultent d’autres pièces défectueuses de ta voiture.

Dommages au moteur – que faire ?

Si le voyant de contrôle du moteur s’allume, si tu constates une perte de puissance ou si le moteur émet des bruits inhabituels, tu ne devrais pas attendre longtemps pour en rechercher la cause. Comme une panne de moteur peut entraîner une perte économique totale, nous te recommandons toujours de te rendre dans un garage spécialisé, à moins que tu ne sois un professionnel de la pièce automobile qui continue à bricoler pendant son temps libre. Moteur panne. Mais il faut que tu saches une chose : Les réparations de moteur ne font définitivement pas partie des réparations automobiles simples – d’autant plus que les enjeux sont très importants.

Mais comment reconnaître une panne de moteur imminente ? Tu le sauras en poursuivant ta lecture !

Reconnaître une panne de moteur imminente : 12 symptômes

Les pannes de moteur sont souvent insidieuses. Les symptômes varient en fonction de l’avancement de la panne. Si tu vois les signes suivants, tu dois partir du principe que quelque chose ne va pas dans le compartiment moteur.

Reconnaître une panne de moteur : Symbole Code d’erreur

Ce n’est un secret pour personne : en cas d’anomalie, ton véhicule t’envoie des signaux – que ce soit sous la forme de voyants orange ou rouge ou de codes d’erreur enregistrés dans la mémoire des erreurs lisible. En cas de dommages au moteur, les symboles suivants peuvent apparaître :

Lire également :   Les dommages causés par le feu : Quelles assurances paient et à quoi il faut faire attention !

Le voyant de contrôle du moteur s’allume ou ton électronique de bord t’envoie un message du type  » Check Engine  » ? Dans ce cas, le moteur n’est pas forcément gravement endommagé, mais le danger potentiel est grand et tu devrais absolument faire contrôler ton véhicule rapidement.

La lecture de la mémoire de défauts te crache un message du genre « comportement non plausible entre le capteur d’arbre à cames et le capteur de vilebrequin » – avec le code d’erreur 17748 .

Dans ce cas, le pignon de l’arbre à cames et le pignon du vilebrequin ne sont pas synchronisés.

Il faut tirer la sonnette d’alarme – la chaîne de distribution est probablement défectueuse ou la courroie de distribution est morte.

Reconnaître les dommages du moteur aux bruits

Ça cogne, ça claque, ça fait du bruit dans le compartiment moteur ? Attention ! Si tu continues à rouler, le cliquetis pourrait bientôt rendre complètement l’âme. Cependant, tu devrais écouter plus attentivement, car selon les bruits, un autre type de panne moteur pourrait frapper à la porte :

Bruits de cognement ou de cliquetis provenant du compartiment moteur :

De tels bruits indiquent une friction anormale – que ce soit en raison d’un manque de lubrification, d’un grippage des pistons ou de soupapes tordues.

Si tu entends un cliquetis dans le compartiment moteur au démarrage, tu devrais jeter un coup d’œil à la chaîne de distribution.

Même si le bruit s’atténue lorsque le moteur tourne, il n’est définitivement pas inoffensif.

Ici, la chaîne pourrait sauter – et entraîner de graves dommages au moteur.

Les bruits de battement liés au régime sont également de mauvais augure et indiquent un endommagement des roulements :

Ici, le pivot de bielle a probablement trop de jeu et danse sur le vilebrequin.

Le bruit est dû à l’abrasion mécanique qui en résulte :

Le piston entre en contact avec la culasse – ce qui te donne les bruits disgracieux et provoque des dégâts dévastateurs.

Recommandation de la rédaction – Testeur de moteur

Alerte panne moteur ! Perte de puissance, ratés d’allumage, fumée Co.

Il n’y a pas que les bruits inhabituels qui doivent te mettre la puce à l’oreille. Si tu constates d’autres anomalies, tu dois également te mettre à la recherche d’une panne afin d’exclure que le moteur soit défectueux.

La voiture ne démarre pas :

Si tu peux exclure avec certitude un défaut de la batterie de la voiture, un démarreur cassé ou un réservoir vide, tu devrais trouver rapidement pourquoi le moteur ne veut pas démarrer.

Le moteur démarre normalement, mais tu constates une nette perte de puissance ?

Attention ! Ce n’est pas normal !

Les ratés d’allumage ne sont pas non plus sans conséquence – et peuvent également entraîner des dommages dévastateurs pour le moteur.

Une fumée bleue s’échappe du pot d’échappement le moteur s’emballe :

Avec la couleur bleue, il y a toujours de l’huile en jeu ! C’est extrêmement dangereux et peut entraîner une perte totale.

Si l’huile pénètre dans le compartiment moteur sans être freinée, le moteur peut s’emballer et se dévorer lui-même.

Dans le pire des cas, la voiture peut même prendre feu.

Si de la fumée s’échappe du compartiment moteur, il est de plus en plus probable que le moteur soit endommagé.

Copeaux de métal Panne de moteur : Des symptômes aux conséquences graves

Si tu découvres des copeaux de métal dans le filtre à huile lors de la vidange, tu devrais les examiner de plus près. Il en va de même pour les résidus métalliques de toute sorte dans le carter d’huile ou ailleurs. Les incrustations d’huile parlent aussi d’impuretés et ont un très grand potentiel de dommages au moteur. Selon la couleur des intrus métalliques, tu peux te rapprocher du véritable coupable.

Les copeaux de couleur laiton sont souvent le signe d’une détérioration des roulements.

En cas de copeaux de couleur argentée, d’autres pièces métalliques migrantes entrent en ligne de compte (segments de piston, vis, pièces de carter de turbocompresseur et bien d’autres).

Reconnaître les symptômes est une chose, trouver la cause de la panne moteur en est une autre. Parfois, cela n’est possible qu’au moyen de tests complexes, y compris le démontage du moteur. Moteur panne sanibroyeur sfa. Quelle est la cause possible d’une panne de moteur ? Nous te le disons tout de suite !

Panne de moteur : Causes – TOP 13

Les causes d’une panne moteur sont très nombreuses. C’est pourquoi nous avons fait une sélection que nous te dévoilons ci-dessous.

Lire également :   Remplir la climatisation soi-même ? Faire soi-même n'est pas toujours mieux !

Dommages au moteur dus à une quantité d’huile insuffisante, excessive ou incorrecte

Qu’il y ait trop ou trop peu d’huile moteur, les deux sont loin d’être bons et peuvent avoir de graves conséquences :

Manque de lubrification

Une cause qui peut elle-même avoir de nombreux autres déclencheurs. Il peut s’agir par exemple d’intervalles de vidange non respectés, d’une huile moteur inadaptée, d’une huile contaminée par du carburant ou autre (par exemple par de la boue d’huile), mais aussi d’une pompe à huile défectueuse qui fait que l’huile moteur n’arrive pas en quantité suffisante dans le circuit. Moteur panneau solaire orientation. Résultat : des frottements mécaniques dus à l’absence de film protecteur et de graves dommages matériels, y compris des éclats de métal et autres, qui peuvent entraîner une panne de moteur fatale.

Tu souhaites en savoir plus sur le thème des dommages aux roulements ? Nous avons une vidéo passionnante pour toi :

Dommages au moteur dus à un excès d’huile

Mais le manque de lubrification n’est pas le seul danger. Tu peux aussi avoir un moteur endommagé par un excès d’huile. Pourquoi ? C’est très simple : s’il y a trop d’huile moteur, la pression augmente en conséquence (Panne moteur avion). Tu peux facilement t’imaginer ce que cela signifie pour les conduites d’huile et tous les autres composants impliqués (carter d’huile Co.).

Dommages au moteur dus à une surchauffe

Les moteurs sont conçus pour résister à des températures très élevées – mais il y a un moment où cela ne suffit plus. Une chaleur excessive peut entraîner une panne totale. Panne moteur electrique zoe. Tu dois donc absolument éviter que le moteur ne surchauffe. Des gestes simples, comme rajouter de l’eau de refroidissement, peuvent suffire à éviter le pire.

Dommages au moteur dus à l’eau

Bien sûr, ton moteur peut passer sans problème dans un tunnel de lavage et sous une pluie normale. Mais si ta voiture a de l’eau jusqu’au moteur, le tableau est plus sombre. La bonne nouvelle, c’est que s’il ne s’agit pas d’une négligence, mais d’une inondation imprévisible, c’est généralement l’assurance automobile qui couvre les dégâts.

Défauts du moteur en tant que dommages consécutifs

Souvent, les pannes de moteur ont une longue histoire et sont dues à des défauts non détectés sur d’autres pièces importantes de ta voiture : Panne moteur hors bord 2 temps. Nous dressons pour toi une liste des coupables les plus fréquents :

Turbocompresseur défectueux

Ce qui devrait apporter plus de puissance peut finalement avoir l’effet inverse. Selon le type de dommage du turbocompresseur, des pièces métalliques peuvent pénétrer dans le compartiment moteur et entraîner une perte totale.

Catalyseur défectueux

Si le catalyseur ne fonctionne plus correctement, des cokéfactions peuvent également s’y former. Dans le pire des cas, de petites explosions locales peuvent faire passer des morceaux de métal à travers le système d’échappement. Si ceux-ci pénètrent dans le compartiment moteur, la panne de moteur est inévitable.

Sonde lambda défectueuse

Un défaut arrive rarement seul… Si la sonde de régulation ne contrôle plus correctement la composition des gaz d’échappement, cela peut d’abord conduire à un défaut du catalyseur, puis à une panne de moteur.

Défaut de l’injecteur ou des injecteurs

Si quelque chose ne va pas au niveau de l’injection de carburant, cela n’est pas sans conséquences pour le moteur. Qu’il y ait trop ou trop peu de carburant, si la quantité injectée n’est pas correcte, cela peut endommager les culasses et, dans le pire des cas, entraîner une panne irréparable du moteur. Si les injecteurs ne sont pas étanches, la chambre de combustion ne l’est plus non plus. Et cela signifie que du carburant non brûlé pénètre dans le compartiment moteur et provoque des dégâts dévastateurs.

Défaut de la chaîne de distribution ou de la courroie de distribution

Si la chaîne de distribution ou la courroie de distribution saute ou se rompt, le moteur risque là aussi d’être totalement endommagé. Si la chaîne ou la courroie crantée ne fonctionne plus correctement, la liaison entre le pignon de l’arbre à cames et le pignon du vilebrequin est nécessairement perturbée. Résultat : le piston monte sans que la soupape ne se ferme – ce qui entraîne des déformations et des dommages à l’injecteur.

Dommages au moteur après une morsure de fouine

Malgré tout l’amour que l’on porte aux animaux, les fouines dans une voiture sont tout sauf les bienvenues. Panne moteur renault. Si des fouines pénètrent dans le compartiment moteur et s’attaquent par exemple aux tuyaux d’eau de refroidissement, aux câbles d’allumage ou à d’autres conduites importantes, cela peut entraîner des dommages importants au moteur.

Lire également :   Chaîne de distribution ou courroie de distribution : C'est la différence

Tu as fait une erreur de carburant ? Cela peut aussi entraîner une panne de moteur !

Qu’il s’agisse d’un diesel ou d’une essence, si tu te trompes de carburant, cela peut signifier la fin de ton moteur. Et que ce soit du diesel dans de l’essence ou l’inverse, cela n’a aucune importance : les véhicules modernes ont des moteurs à la structure extrêmement complexe qui, en raison de leurs composants très délicats, ont besoin du bon carburant. Panne moteur volet roulant. Nous te dévoilons dans un article séparé tout ce à quoi tu dois encore faire attention lorsque tu fais le plein.

Last but not least… Dommages au moteur dus à des erreurs de montage

Que ce soit lors du changement d’injecteurs ou d’autres travaux à proximité du compartiment moteur : Si l’on oublie par exemple de nettoyer le puits d’injection ou de remplacer un turbocompresseur défectueux sans avoir identifié la cause réelle de la panne, on risque d’endommager le moteur – comme par exemple dans le cas d’un manque de lubrification ignoré, qui finit par te causer des dommages matériels et des copeaux de métal qui se déplacent.

Conclusion : les dommages au moteur sont des dommages indirects

En fait, les dommages au moteur peuvent résulter d’une chaîne de dommages inaperçus. Encore quelques exemples, si tu veux ?

Une fuite dans le système de refroidissement ou une quantité insuffisante d’eau de refroidissement peuvent entraîner une surchauffe du moteur, qui peut à son tour provoquer la panne fatale du moteur.

Un carburant contaminé ou des fuites dans le système d’injection ou le circuit d’huile peuvent entraîner la formation de boues d’huile et de dépôts de suie, qui peuvent également mettre le moteur à rude épreuve.

Une sonde de régulation défectueuse peut entraîner des dommages au niveau du catalyseur, qui peuvent se solder par une panne irréparable du moteur.

Et si la chaîne de distribution saute et affecte les glissières, ces dernières peuvent se détacher et rendre le compartiment moteur peu sûr.

Une panne de moteur peut également être provoquée par le chiptuning. Tu devrais notamment faire attention à la désactivation de la coupure de poussée.

Malgré tout l’amour du pétard, trop d’allumage peut endommager durablement le moteur.

Enfin, même une bague d’étanchéité métallique inoffensive peut migrer et provoquer des dommages dévastateurs au moteur.

Comme tu le vois, les causes des pannes de moteur sont extrêmement variées et pas toujours faciles à détecter. Une seule chose est sûre : si des bruits inhabituels apparaissent, si la puissance du moteur diminue ou si le voyant de contrôle du moteur s’allume, tu ne dois pas attendre longtemps pour limiter les dégâts (Panne moteur électrique monophasé). Le fait qu’une réparation en vaille la peine ou non – cela dépend en grande partie de l’ampleur des dégâts et de la valeur résiduelle de ta voiture. Si le moteur est irrémédiablement défectueux, il est généralement plus intéressant d’acheter ou de louer une nouvelle voiture. Les petites réparations sont toutefois tout à fait supportables.

Nous sommes maintenant curieux : as-tu déjà subi une panne de moteur ? Était-ce une perte totale ou pouvait-on encore sauver quelque chose ? Quelle en était la cause ? Quels frais as-tu dû engager pour la réparation ? Nous sommes impatients d’entendre ton témoignage !

Catégorisé:

Étiqueté dans :

, ,