Pour de nombreux automobilistes, l’aide au stationnement fait déjà partie du quotidien, mais d’autres n’ont pas encore ce luxe et souhaitent l’installer ultérieurement. Mais est-ce vraiment possible ? L’installation d’un capteur de stationnement peut s’avérer très compliquée, surtout si tu le fais toi-même. Nous t’expliquons comment tu peux installer toi-même l’aide au stationnement et quand il vaut mieux aller chez le garagiste. Et bien sûr, comme toujours, nous avons en réserve des conseils et astuces utiles ! Tu es prêt(e) ? Alors, c’est parti !

Améliorer l’aide au stationnement – ce que tu dois savoir

Pour beaucoup, se garer est le plus grand obstacle à l’examen du permis de conduire – mais même les conducteurs et conductrices expérimentés ont leurs problèmes. Souvent, il n’est pas si facile d’évaluer avec précision la longueur de ta voiture ou la distance qui te sépare du prochain véhicule. Une aide au stationnement – qu’il s’agisse d’un système optique ou d’un simple bip de recul – peut s’avérer très utile.

Sur les voitures neuves, l’aide au stationnement fait souvent déjà partie de l’équipement de série ou peut au moins être installée d’usine sur demande. C’est tout à fait compréhensible : tu peux ainsi éviter les accrochages et les rayures sur la peinture, et se garer ou sortir d’un parking devient un jeu d’enfant. Il n’est donc pas étonnant que de nombreux automobilistes souhaitent équiper leur voiture d’une aide au stationnement. Mais est-ce aussi simple qu’on le pense ? Non, pas forcément.. : (Stationnement aide à domicile). Le degré de difficulté dépend de la variante de PDC que tu choisis. Aide stationnement. Nous allons te dire lequel tu as le choix !

Équipement ultérieur du Park-Distance-Control : possibilités

Tu conduis une vieille voiture sans système d’aide au stationnement et tu souhaites maintenant installer un système d’aide au stationnement ? C’est possible ! Pour cela, tu as le choix entre plusieurs possibilités :

Il existe des supports de plaque d’immatriculation spéciaux avec aide au stationnement intégrée.

Tu as également la possibilité d’installer des kits de seconde monte.

La procédure est alors beaucoup plus difficile que pour le support de plaque d’immatriculation mentionné précédemment.

Lire également :   Transporter son chien en voiture ? Voici comment faire correctement !

En plus, tu peux aussi ajouter une caméra de recul si les bips de recul ne te suffisent pas.

Pourquoi l’installation d’un kit d’aide au stationnement est-il si compliqué ? Nous te le disons ! Dans la foulée, tu apprendras également comment installer un système d’aide au stationnement en deuxième monte. Prêt à partir ? C’est parti !

Installer une aide au stationnement : Voici comment faire

Améliorer les capteurs de stationnement n’est pas du tout facile – ils doivent en effet être installés dans le pare-chocs. Cela signifie que tu dois percer les trous correspondants : Aide stationnement arrière. Ceux-ci ne doivent pas être trop petits – c’est évident : sinon, les capteurs ne s’adaptent pas. Aide stationnement avant. Mais il ne faut pas non plus que les trous soient trop grands : Les capteurs de stationnement pourraient alors bouger et envoyer des signaux erronés ou tomber. Mais nous pouvons calmer un peu tes nerfs : La plupart des kits d’adaptation contiennent déjà les forets appropriés. Mais le perçage n’est pas le seul obstacle à l’installation de capteurs de stationnement :

Les capteurs doivent être câblés avec l’appareil de commande fourni.

Pour cela, tu dois poser les câbles de manière à ce qu’ils ne pendent pas librement.

Sinon, ils risquent de se déchirer et d’endommager d’autres pièces.

Pour que les bips de stationnement fonctionnent, ils ont besoin d’électricité.

Selon le véhicule et le modèle, tu dois brancher les capteurs à différents endroits – il n’existe pas d’instructions générales à ce sujet.

Souvent, les capteurs sont alimentés par les feux arrière – il faut parfois les démonter pour accéder aux câbles.

En outre, dans le cas d’une aide visuelle au stationnement, tu dois également trouver un emplacement adéquat pour l’écran.

Autre point important : les trous pour les capteurs doivent être percés à l’endroit exact pour que l’aide au stationnement fonctionne correctement : (Aide stationnement defaillant c4). En outre, il est également indispensable de respecter un angle droit lors de l’installation des capteurs afin de garantir un bon fonctionnement.

Maintenant que tu connais les difficultés auxquelles tu dois faire face lors de l’installation de capteurs de stationnement, nous pouvons te fournir les instructions adéquates ! Tu es prêt ? C’est parti !

Ajouter un PDC – Instructions

Nous avons déjà anticipé une partie des instructions. Aide stationnement garage. Tu vas maintenant découvrir en détail le reste du processus dans une vidéo de Youtube ! La longueur de la vidéo (malgré le traitement vidéo et le montage) te montre à quel point cette réparation automobile est longue et compliquée, même pour un professionnel des pièces automobiles :

Lire également :   Barre d'attelage défectueuse : symptômes, causes

Tu le vois bien : En tant que bricoleur amateur, il n’est pas si facile d’ajouter une aide au stationnement. Aide stationnement mercedes. Mais c’est aussi plus facile – sans percer. Nous t’avons déjà expliqué comment cela fonctionne. Les détails suivent maintenant !

Installer une aide au stationnement sans percer de trous

Comme nous l’avons déjà dit, un support de plaque d’immatriculation spécial est une possibilité de montage ultérieur d’une aide au stationnement sans perçage. Les capteurs de stationnement y sont déjà intégrés. Voici comment cela fonctionne :

Les signaux reçus sont transmis par radio à un autre appareil – la plupart du temps, il s’agit de ton smartphone.

Dans l’application correspondante, tu vois maintenant, en entrant et en sortant de la place de stationnement, où il y a trop peu de place.

Voilà pour le fonctionnement du support de plaque d’immatriculation avec capteurs de stationnement intégrés. Aide stationnement mercedes classe a. Mais comment monter cette aide au stationnement sur ta voiture ? Le montage est identique à celui d’un cadre de plaque d’immatriculation normal : Stationnement aide juridique. Pour le changer, il te suffit de dévisser l’ancien cadre et de monter le nouveau support de plaque.

A première vue, tout cela semble bien beau, mais il va de soi que cette variante de l’aide au stationnement présente aussi des inconvénients :

Si le creux pour la plaque d’immatriculation est trop profond, les capteurs ne fonctionnent malheureusement pas sans problème.

Ils sont bloqués et reçoivent donc des signaux erronés.

Dans le pire des cas, l’aide au stationnement émet des bips continus et gênants.

En outre, le support de plaque d’immatriculation ne doit pas être trop haut, car cela peut également entraîner des erreurs lors de la détermination de la distance.

Si tu conduis un SUV haut, tu n’as probablement pas de chance et tu devras te rabattre sur les capteurs de stationnement traditionnels. Mais avant de causer des dommages en les installant toi-même, tu devrais réfléchir au préalable à la possibilité de faire appel à un garage spécialisé.

Lire également :   Délit de fuite : sanctions, conséquences

Installer un système d’aide au stationnement – Coûts

Si tu décides de faire installer l’aide au stationnement par un garage spécialisé, tu devras bien sûr payer des frais supplémentaires pour la main-d’œuvre. Nous allons te dire maintenant à combien s’élèvent ces frais par rapport à un travail effectué par tes propres soins ! Les coûts varient en fonction de la variante du système d’aide au stationnement que tu choisis et du modèle de véhicule que tu conduis :

Pour le kit de seconde monte, il faut compter entre 50 € et 200 €.

Les coûts de la main-d’œuvre dans un atelier spécialisé peuvent également varier fortement : Tu devras débourser entre 300 et 1 000 euros.

Tu devras certes mettre la main au porte-monnaie dans un atelier spécialisé, mais tu auras en tout cas un bon résultat à la fin. Stationnement aide soignante. Nous t’avons énuméré les avantages et les inconvénients des différentes variantes – tu connais également les coûts. Maintenant, c’est à toi de voir si tu es capable d’installer toi-même l’aide au stationnement ou si tu préfères t’adresser à un garage, cela dépend de toi et de ton savoir-faire.

Maintenant que nous t’avons dit tout ce qu’il y avait à savoir, nous aimerions te poser quelques questions : Est-ce que tu as déjà le luxe d’avoir une aide au stationnement ? Ce système était-il déjà installé dans ta voiture à la sortie de l’usine ou l’as-tu installé après coup ? Comment s’est déroulé le montage ultérieur du PDC chez toi ? As-tu rencontré des problèmes ? Parle-nous de tes expériences dans les commentaires ! Comme toujours, nous sommes impatients d’en savoir plus !

Catégorisé: