Pousser, faire des bulles, crépiter, pop bang – voilà ce à quoi mène la désactivation de la coupure de poussée. Mais qu’est-ce que la coupure d’alimentation ? Quels sont les avantages de sa désactivation ? Est-elle nocive pour le moteur ? Nous te donnerons bien sûr les réponses à ces questions et à bien d’autres ! Tu es prêt(e) ? Alors, allons-y tout de suite !

Coupure de poussée : c’est à ça qu’elle sert

Avant de t’expliquer en quoi consiste la désactivation de l’anti-poussée, tu dois d’abord savoir à quoi elle sert. La coupure de la poussée est voulue par les constructeurs de voitures modernes. Pourquoi ? C’est pourquoi :

Le système de coupure de la poussée permet d’économiser du carburant lorsque ta voiture est en mode poussée.

On parle de mode poussée lorsque le véhicule est propulsé par le poids avec le couple restant et n’a pas besoin de carburant – dans une descente par exemple.

Pour cela, il suffit de couper l’alimentation en carburant pendant un court laps de temps.

Mais pourquoi voudrais-tu désactiver la coupure de la poussée ? C’est une procédure très appréciée, surtout par les fans de tuning. Nous te dévoilons bien sûr aussi les avantages de la désactivation de la coupure de poussée – directement dans la section suivante ! Prêt à partir ? C’est parti !

Désactiver la coupure de poussée : avantages

Si la désactivation de la coupure de la poussée n’avait aucun avantage, les fans de tuning ne le feraient pas (ou ne le feraient pas faire). Tu vas maintenant découvrir les raisons de cette décision :

Lire également :   Turbocompresseur défectueux ? Reconnaître les symptômes et agir !

C’est surtout le claquement de la poussée qui est l’effet souhaité lorsque la coupure de poussée est désactivée.

Un effet secondaire positif : la pression de suralimentation du turbocompresseur est maintenue .

Ainsi, celui-ci n’a pas besoin d’être rechargé pour atteindre la puissance correspondante.

Mais comment cela se produit-il exactement ? Nous te le disons :

La coupure de la poussée n’est pas directement désactivée, mais retardée.

Ainsi, l’alimentation en carburant est maintenue plus longtemps et l’allumage est également retardé.

Ce retard de la coupure de la poussée est d’ailleurs aussi appelé système anti-lag.

L’allumage du carburant ne se fait alors plus seulement dans le cylindre, mais aussi plus loin : dans le collecteur ou encore dans le catalyseur.

Le retard à l’allumage se traduit par le fameux « claquement » ou par des bulles lorsque tu relâches la pédale d’accélérateur.

Pour désactiver ou retarder la coupure de la poussée, il est nécessaire d’intervenir sur la commande du moteur. Toute intervention sur la commande du moteur s’accompagne également de dangers.

Désactiver la coupure de la poussée – nuisible pour le moteur ?

Comme l’alimentation en carburant n’est pas interrompue, la désactivation de la coupure de poussée représente une charge supplémentaire pour le moteur et tous les composants – les soupapes, le turbocompresseur et le catalyseur souffrent de l’allumage qui n’a pas vraiment sa place à cet endroit. Les températures élevées peuvent causer des dommages considérables à ces pièces. C’est pourquoi tu devrais confier ce travail à un professionnel.

Sous certaines conditions, la charge supplémentaire est toutefois limitée. Nous te disons directement quels sont ces aspects :

Lire également :   Changer l'embrayage : coûts, efforts faisabilité

Si la coupure de poussée n’est pas complètement désactivée, mais seulement déplacée vers l’arrière (comme déjà évoqué plus haut), tu obtiens les bulles de poussée avant même que l’alimentation en carburant ne soit coupée.

Ici, la chaleur générée par les gaz d’échappement est réduite.

Ainsi, la charge supplémentaire diminue également.

Si tu installes en plus un catalyseur en métal, tu réduis le risque qu’il soit endommagé par la chaleur.

Il est également possible de désactiver le système d’arrêt de la poussée uniquement dans certains modes de conduite – par exemple en mode sport.

Encore une information importante pour finir : quelle que soit la précaution que tu prennes pour réduire la surcharge, il existe toujours un risque résiduel d’endommagement du moteur. Même si un professionnel désactive le système de coupure de la poussée sur ta voiture, il peut y avoir des dommages importants.

Nous sommes curieux de savoir si tu as désactivé le système d’arrêt de la poussée sur ta voiture ou si tu as l’intention de le faire. Le risque résiduel est-il trop élevé pour toi ou n’as-tu pas besoin du claquement de la poussée ? N’hésite pas à partager ton opinion et ton expérience dans les commentaires !

Lire également :   Rendre le diesel apte à l'hiver : comment prévenir l'encrassement des conduites ?

Catégorisé:

Étiqueté dans :