Assurances – Qu’est-ce qui est important, qu’est-ce qui est superflu ? Et quelles sont les assurances dont on peut se passer !

Chaque français a en moyenne six contrats d’assurance : (Assurance assurances logement). Sur le marché français de l’assurance, environ 500 millions de contrats d’assurance couvrent toutes sortes de risques. Seule une partie d’entre eux est toutefois réellement importante. Quelles sont les assurances dont le consommateur devrait faire l’économie ?

Tout le monde a besoin de ces assurances !

Renoncez aux assurances inutiles et investissez dans les assurances vraiment nécessaires.

Le facteur décisif pour la conclusion d’une assurance devrait être la couverture de risques pertinents et le montant des dommages qui en découlent. C’est pourquoi l’assurance responsabilité civile et l’assurance incapacité de travail sont de véritables must, en plus des assurances légalement obligatoires – c’est-à-dire l’assurance maladie et l’assurance automobile.

A cela s’ajoutent les assurances-vie de risque pour les familles ainsi qu’une assurance responsabilité civile pour les propriétaires de chiens. Une assurance ménage, une assurance accidents et une assurance complémentaire de soins peuvent également être recommandées individuellement.

Assurance pour téléphone portable &amp ; pas de risque menaçant l’existence !

En revanche, une assurance de téléphone portable coûteuse est moins importante. Même s’il est évidemment très regrettable que le nouveau smartphone soit endommagé ou volé, il ne s’agit pas d’un risque existentiel.

Lire également :   Les apprentis et les étudiants ont besoin de ces assurances

De même, une assurance bagages peut souvent être superflue, car l’assurance ménage est déjà responsable en cas de perte, si par exemple un cambrioleur vole la valise ou des objets de valeur dans la chambre d’hôtel.

Il en va de même pour la fameuse assurance accidents des passagers : si un passager est blessé dans un accident, c’est l’assurance responsabilité civile qui prend le relais.

Faut-il souscrire une assurance solde de crédit ?

Les banques recommandent souvent à leurs emprunteurs de souscrire une assurance solde de crédit. Il est toutefois préférable d’y renoncer. Si l’on ne souhaite pas laisser de dettes à ses proches en cas de décès, il vaut mieux souscrire une assurance-vie.

Bien entendu, l’utilité d’une assurance dépend aussi de la situation individuelle. L’assurance d’indemnités journalières d’hospitalisation en est un exemple. Celle-ci peut être tout à fait nécessaire pour les indépendants afin de couvrir le risque d’un arrêt de travail. En revanche, elle n’est pas recommandée aux salariés.

L’assurance habitation est une assurance importante que tout propriétaire immobilier devrait avoir dans ses polices. Elle est toutefois superflue pour les locataires.

Les assurances décès sont trop chères

En principe, la conclusion d’une police d’assurance n’est pas recommandée si l’assurance coûte finalement plus cher que le dommage escompté. C’est par exemple généralement le cas pour l’assurance décès.

Dans ce cas, les cotisations – calculées sur plusieurs années – sont souvent nettement plus élevées que la somme versée convenue avec l’assurance. Il est donc préférable d’épargner ou de mettre de côté l’argent nécessaire pour les obsèques.

Lire également :   Assurance pour voitures de collection : coûts, prestations conditions préalables

Les assurances-vie sont-elles rentables ?

La situation est similaire pour les assurances-vie, très populaires auprès des français. Alors que les assurances-vie de risque peuvent continuer à représenter une protection précieuse pour les proches, la plupart des assurances-vie de capital sont plutôt inadaptées comme polices pour la prévoyance vieillesse. En période de taux d’intérêt zéro, elles sont tout simplement trop chères et les frais courants de l’assurance sont généralement trop élevés.

La souscription d’une assurance vie privée doit également être mûrement réfléchie. Une rente mensuelle jusqu’à la fin de la vie semble séduisante, mais les compagnies d’assurance fixent un âge très élevé pour l’espérance de vie. Pour une personne actuellement âgée de 40 ans, elles calculent déjà une espérance de vie d’au moins 95 ans.

Se limiter aux assurances vraiment importantes !

En revanche, il vaut mieux économiser l’argent investi dans l’assurance téléphone portable, l’assurance bagages, l’assurance bris de glace ou l’assurance accident des occupants !

Lire également :   Les principales assurances pour les maîtres d'ouvrage

Catégorisé:

Étiqueté dans :