Le beau temps est une occasion de se réjouir, surtout pour les propriétaires de cabriolets. Être assis dans une voiture avec la capote ouverte n’est pas seulement chic. Sentir le soleil et l’air directement sur la peau pendant le trajet donne également aux occupants un sentiment de liberté, ce qui pourrait expliquer pourquoi la conduite d’un cabriolet a tant d’attrait. Pour que le « facteur plaisir » du cabriolet, pour lequel il faut tout de même souvent mettre la main au porte-monnaie, reste le plus longtemps possible, il faut entretenir et réparer régulièrement la voiture. Plastique capote bateau. Comme le dit l’adage « pour être beau, il faut souffrir », le programme d’entretien des cabriolets est généralement plus étendu que celui des voitures « traditionnelles » : (Nettoyage lunette capote). Cela s’explique notamment par la nature des toits de cabriolets.

En principe, on peut distinguer trois types de capotes pour les cabriolets : Les capotes en tissu et les capotes en plastique, qui se composent chacune d’une armature métallique et d’un revêtement, ainsi que les toits décapotables, également appelés toits en coque, qui sont en métal ou en plastique et construits comme un toit fixe : Nettoyage plastique capote. Le degré d’entretien du cabriolet dépend du matériau utilisé.

Capotes en plastique et toits rétractables

Le nettoyage des capotes en plastique et des toits baquets ne pose généralement pas de problème. La plupart des cabriolets dotés de ces variantes de toit peuvent être conduits dans une station de lavage – avec des bandes textiles au lieu de brosses en plastique ; à condition que le toit et les joints soient intacts. Les instructions relatives à l’utilisation des stations de lavage figurent généralement dans le mode d’emploi de la voiture. Mais en principe, comme pour tous les autres véhicules, l’entretien à la main est la variante la plus douce. En règle générale, une éponge et beaucoup d’eau pour le rinçage suffisent à éliminer les salissures. Le propriétaire de la voiture ne doit en aucun cas diriger le jet d’un nettoyeur haute pression directement sur le toit du cabriolet. En cas de saleté très tenace, il est recommandé d’utiliser une brosse moyennement dure ou un nettoyant spécial pour capote. Ces derniers ne doivent toutefois être utilisés que dans le strict respect du mode d’emploi. Les détachants ménagers usuels n’ont en aucun cas leur place sur un toit de cabriolet et peuvent même, dans le pire des cas, accentuer les taches.

Lire également :   9 conseils efficaces pour économiser du carburant : Comment économiser du carburant ?

Bâches en tissu

Pour le nettoyage régulier de la capote en tissu, il est recommandé d’utiliser une brosse douce : Nettoyage vitre plastique capote. En frottant doucement tout en respectant la structure du tissu, il est déjà possible d’éliminer la plupart des salissures. Si un nettoyage humide est inévitable, le conducteur doit d’abord utiliser de l’eau claire. Ce n’est que si des salissures tenaces persistent par la suite qu’il est possible d’utiliser des produits de nettoyage spéciaux pour les capotes en tissu (Nettoyant plastique capote). Il est important que la solution alcaline soit rincée abondamment à l’eau claire.

Une imprégnation occasionnelle du toit (environ une fois par saison) peut protéger contre un réencrassement rapide. Pour ce faire, il convient de respecter scrupuleusement les instructions du constructeur automobile ainsi que le mode d’emploi du produit d’entretien. Avant d’appliquer un produit d’imprégnation, la capote en toile doit être propre et sèche. L’imprégnation doit quant à elle être sèche avant que le cabriolet ne soit soumis à la première pluie ou au « prochain lavage ».

Vitres arrière en plastique

Sur certains cabriolets, les vitres arrière ne sont pas en verre, mais en plastique. Ce matériau est particulièrement sensible et a tendance à se décolorer, à être endommagé par les intempéries et à se rayer, c’est pourquoi un nettoyage régulier est ici aussi particulièrement important. Plastique capote. En outre, il est judicieux de protéger la vitre en plastique du matériau voisin à l’aide d’un chiffon doux lors du pliage de la capote afin d’éviter les plis. En règle générale, les nettoyants pour vitres et les solvants traditionnels ne permettent pas de bien traiter le plastique. Des produits spéciaux pour polir la lunette arrière, également proposés par les constructeurs de voitures, peuvent donner de meilleurs résultats (Plastique transparent pour capote). Le remplacement de la lunette arrière est généralement assimilé au remplacement de la capote, car a) le coût du remplacement de la lunette est trop élevé ou b) il n’y a guère de différence de prix. L’utilisation de grattoirs à glace est d’ailleurs totalement interdite pour les vitres arrière en plastique.

Lire également :   Essuie-glaces testés : des notes bon et satisfaisant - défauts en hiver

Entretien de base

Indépendamment du type de capote, les propriétaires de cabriolets devraient entretenir les joints de leur voiture (Reparation vitre plastique capote). Ceux-ci se nettoient facilement avec un chiffon humide ou une lessive douce et, une fois secs, ils sont traités avec des produits d’entretien à base de silicone ou de glycérine. Le conducteur doit régulièrement humidifier les articulations de la capote avec un peu d’huile afin de les maintenir souples. En principe, pour le toit décapotable comme pour la peinture de la voiture, les fientes d’oiseaux doivent être immédiatement éliminées, car elles contiennent de l’acide et, si elles ne sont pas traitées, elles entraînent des décolorations inesthétiques et des dommages aux matériaux.

Celui qui ne laisse pas son cabriolet à l’extérieur dans des conditions météorologiques extrêmes et qui l’entretient régulièrement peut tout à fait rouler plus de dix ans avec la même capote.

Lire également :   Explosion des prix : pourquoi les voitures de location pour les vacances 2022 sont-elles si chères ?

Catégorisé: