Si tes amortisseurs ne fonctionnent plus comme ils le devraient, il est temps de les changer ! Nous t’expliquons bien sûr comment procéder et quand tu dois changer tes amortisseurs. En plus des instructions, nous te fournissons également des informations sur les coûts et sur la manière dont tu peux ensuite éliminer les anciens amortisseurs de manière écologique – conseils et astuces inclus ! Tu es prêt(e) ? Alors, c’est parti !

Quand changer les amortisseurs

Même si les amortisseurs font partie des pièces d’usure, il n’y a pas d’intervalle fixe pour les remplacer. Leur durée de vie dépend entre autres de ton style de conduite. Alors, quand devrais-tu changer tes amortisseurs ? C’est très simple : au plus tard lorsque les amortisseurs sont défectueux.

Avant de passer aux instructions pour le remplacement des amortisseurs, nous voulons te dire pourquoi il est si important de les changer à temps :

En tant que partie du châssis, les amortisseurs font partie des composants de ta voiture qui jouent un rôle important en matière de sécurité.

En collaboration avec les ressorts de suspension, ils absorbent ou amortissent les vibrations qui se produisent pendant la conduite. C’est pourquoi on les appelle aussi amortisseurs de vibrations.

S’ils ne peuvent pas remplir cette fonction, une conduite confortable et sûre n’est pas garantie.

Nous ne te faisons pas attendre plus longtemps et commençons tout de suite avec les instructions pour le remplacement des amortisseurs ! Prêt ? C’est parti !

Changer les amortisseurs : Instructions

Bon, il nous reste encore une information importante à te fournir : Comme les amortisseurs font partie des pièces de sécurité d’un véhicule, tu ne devrais les changer toi-même que si tu es au moins un bricoleur amateur chevronné et que tu as donc de l’expérience en matière de réparation automobile. Dans le cas contraire, nous te recommandons de te rendre dans un garage spécialisé. En outre, il n’existe pas de procédure universelle pour le remplacement des amortisseurs, car le démontage et le montage des amortisseurs diffèrent toujours en fonction du modèle de véhicule et de la construction de l’essieu. Tu peux également trouver de nombreux types d’amortisseurs différents.

Nous aimerions néanmoins te dire comment se déroule le remplacement des amortisseurs en général – tu pourras ensuite décider plus facilement si tu veux faire le travail toi-même ou si tu préfères quand même t’adresser à un garage. Alors, c’est parti !

Changer les amortisseurs – étape 1

Avant toute chose, tu dois bien sûr accéder aux amortisseurs. Le plus simple est d’utiliser un pont élévateur. Il n’est pas recommandé d’utiliser des crics pour cette réparation – dans le pire des cas, tu risques d’endommager d’autres pièces. Si tu ne disposes pas d’un pont élévateur dans ton propre atelier de réparation, tu peux prendre rendez-vous dans un atelier de location – tu pourras alors bricoler toi-même ta voiture bien-aimée. Si ta voiture est maintenant sur un pont élévateur, voici la marche à suivre :

Lire également :   Changer les essuie-glaces : comment ça marche !

Comme les amortisseurs se trouvent derrière les roues, tu dois enlever les pneus des côtés correspondants.

Ensuite, tu dois démonter toutes les pièces environnantes afin d’accéder facilement à l’amortisseur :

Desserre l’écrou de la barre d’accouplement et décroche celle-ci.

Tu dois parfois aussi démonter les essuie-glaces pour desserrer la vis de maintien supérieure de l’amortisseur.

Tu dois également dévisser les boulons de serrage du support d’essieu pour pouvoir ensuite retirer plus facilement l’amortisseur.

Tu dois également retirer le support de roue pour pouvoir démonter l’amortisseur de vibrations – pour cela, tu dois encore retirer l’articulation d’essieu ainsi que les câbles du capteur ABS.

Important : Pour ne pas endommager d’autres pièces (comme les flexibles de frein, les capteurs, etc.), tu dois absolument soutenir le support de roue ! Pour cela, un cric à engrenage est par exemple approprié.

L’amortisseur devrait maintenant être accessible. Tu peux donc maintenant desserrer le palier de support de la jambe de force et retirer l’amortisseur avec le ressort de suspension. Tu découvriras ensuite directement la suite des opérations !

Remplacer l’amortisseur : étape 2

Cette étape peut entraîner des blessures si tu ne fais pas attention – c’est pourquoi tu devrais toujours utiliser un tendeur de ressort pour desserrer le ressort de suspension. Veille à ce que celui-ci ait la bonne taille de disque et que le ressort soit correctement positionné lors de la mise en place du tendeur. Dans le cas contraire, le ressort peut se détacher et te blesser gravement. Tout est clair jusqu’ici ? Alors, continuons :

Utilise maintenant le tendeur de ressort pour comprimer le ressort de suspension.

Il te sera ensuite plus facile de séparer l’amortisseur du ressort.

Pour cela, détache le support de jambe de force de l’amortisseur et retire ce dernier du ressort de suspension.

Jusqu’ici, tout va bien – il ne te manque plus qu’une étape avant de pouvoir monter le nouvel amortisseur. Tu apprendras laquelle dans le prochain paragraphe !

Recommandation de la rédaction :

Étape 3 avant le montage de l’amortisseur : purger l’amortisseur de vibrations

Avant de commencer directement le montage du nouvel amortisseur, tu dois d’abord le purger une nouvelle fois. Pourquoi ? Pour cette raison :

Pendant le transport, le liquide hydraulique se mélange souvent avec le gaz présent dans l’amortisseur.

De ce fait, les performances de l’amortisseur sont réduites et ne sont optimisées qu’après plusieurs chocs.

De plus, la suspension produit alors un sifflement souvent désagréable, car un peu de gaz s’échappe.

Lors de la purge de l’amortisseur, tu procèdes alors comme suit :

Pousse le piston avec la main dans le sens de fonctionnement.

Ensuite, tu le tires à nouveau dans la direction opposée.

Répétez cette opération plusieurs fois pour que le gaz se sépare à nouveau du liquide hydraulique.

Ton nouvel amortisseur est maintenant purgé ? C’est parfait ! Dans ce cas, il peut déjà déployer son plein effet d’amortissement et tu peux le monter dans ta voiture. Comment faire ? Nous te le disons bien sûr aussi !

Lire également :   Identifier et remplacer la poulie damper (vilebrequin) défectueuse

Changer les amortisseurs : étape 4

Dans cette étape, il s’agit de reconnecter le nouvel amortisseur au ressort de suspension. Voici comment procéder :

Ensuite, tu peux réintroduire l’amortisseur de vibrations dans le ressort.

Veille à ce que le ressort soit bien fixé afin qu’il ne glisse pas et ne sorte pas de la coupelle de ressort.

Tu peux maintenant fixer à nouveau le support de jambe de force sur l’amortisseur.

Il est important que l’écrou du palier d’appui soit bien serré, sinon le relâchement du ressort devient un risque pour la sécurité.

Enfin, tu peux détendre le ressort avec précaution à l’aide du tendeur de ressort.

Pour finir, il ne te reste plus qu’à remonter l’ensemble ressort-amortisseur fraîchement assemblé. Pour cela, il te suffit de suivre les étapes précédentes dans l’ordre inverse.

Maintenant que ton nouvel amortisseur est bien installé, tu dois encore remplacer l’amortisseur de l’autre côté.

Important : les amortisseurs doivent toujours être remplacés par essieu, sinon la nouvelle pièce sera affectée par un défaut d’amortisseur de l’autre côté.

Pour te montrer encore une fois clairement comment fonctionne le remplacement des amortisseurs, nous te proposons ici une vidéo d’instructions. Regarde avec plaisir comment les professionnels changent les amortisseurs d’un T5 VW :

Comme tu le vois : le remplacement des amortisseurs est lié à beaucoup de travail et ne fait définitivement pas partie des réparations automobiles simples. C’est pourquoi tu ne devrais te lancer toi-même dans ce changement que si tu possèdes déjà le savoir-faire nécessaire. Sinon, il vaut mieux s’adresser à un professionnel de la pièce automobile, même si tu dois accepter des coûts de réparation un peu plus élevés. Ta sécurité avant tout !

Important : après des travaux sur l’essieu, il faut toujours procéder à une mesure de l’essieu. Celle-ci doit être effectuée dans un atelier afin d’éviter les erreurs. Rien que pour cette raison, il vaut la peine de se rendre dans un atelier spécialisé pour le remplacement des amortisseurs.

Coûts pour le remplacement des amortisseurs

En parlant de coûts, ils t’intéressent probablement aussi, n’est-ce pas ? C’est ce que nous avons pensé ! C’est pourquoi nous te révélons ce qui t’attend :

Un nouvel amortisseur coûte, selon la marque et le modèle de véhicule, entre 9 € et 520 €.

Tu auras bien sûr aussi besoin de l’outillage adéquat pour le remplacement de l’amortisseur, s’il ne fait pas déjà partie de ton atelier de vissage.

Tu peux obtenir un tendeur de ressort à partir de 30 €.

Un kit d’outils pour amortisseurs te coûtera 76,99 € .

Pour un cric de boîte de vitesses, il faut compter environ  370 €.

Recommandation de la rédaction :

Même sans passer par un garage, les coûts de remplacement des amortisseurs peuvent donc être très élevés. Dans un garage, il faut toutefois ajouter le coût de la main-d’œuvre. Celui-ci dépend bien sûr du modèle de véhicule, mais aussi de l’essieu concerné :

Le remplacement des amortisseurs arrière coûte entre 150 € et 300 €.

Lire également :   Automatique ou manuelle : quel type es-tu ?

Le changement des amortisseurs de l’essieu avant est généralement plus compliqué et plus long, et donc un peu plus cher : 250 € à 400 € .

Dans un garage spécialisé, les coûts de remplacement des amortisseurs peuvent également être très élevés, mais il n’y a pas de risque d’erreur lors du démontage ou du montage des amortisseurs.

Si tu décides malgré tout de changer toi-même les amortisseurs, tu devras ensuite éliminer les anciens de manière appropriée. Nous te fournissons également des informations à ce sujet ! Alors, continue à lire pour en savoir plus !

Éliminer les vieux amortisseurs – mais en respectant l’environnement

Les amortisseurs et leurs composants sont certes une bénédiction pour ta voiture – mais pas du tout pour l’environnement. Le liquide hydraulique, qui contient souvent de l’huile minérale, est nocif pour l’environnement et ne doit en aucun cas être déversé dans la nappe phréatique. Il est donc d’autant plus important que tu te débarrasses de tes vieux amortisseurs (et de leurs composants) de manière professionnelle et surtout écologique. Le moyen le plus simple d’éliminer les amortisseurs est de les apporter à une entreprise d’élimination certifiée. Sinon, tu peux te débarrasser des amortisseurs de manière écologique de la manière suivante :

Serre l’amortisseur dans un étau avec la tige de piston vers le bas.

À partir de maintenant, tu dois également porter des gants et des lunettes de protection – pour ta propre sécurité.

La sécurité est assurée ? Tu peux maintenant percer un trou de 3 mm de diamètre dans la chambre à gaz et laisser le gaz s’échapper.

Dès qu’il n’y a plus de gaz dans l’amortisseur, l’huile doit maintenant aussi être retirée.

Pour cela, perce un trou de 5 mm de diamètre dans la chambre d’huile et fais sortir l’huile par pompage.

N’oublie pas de récupérer l’huile dans un récipient approprié et de la laisser s’égoutter.

Tu peux maintenant éliminer séparément l’huile usagée et apporter le reste de l’amortisseur à la casse.

C’est tout – tu as non seulement réussi le changement, mais tu as aussi éliminé les vieux amortisseurs de manière écologique.

Maintenant, c’est à toi de jouer : as-tu déjà changé toi-même les amortisseurs de ta voiture ou préfères-tu laisser ce travail aux professionnels ? Comment cela s’est-il passé pour toi et comment as-tu éliminé l’ancien amortisseur ? Fais-le nous savoir dans les commentaires. Comme toujours, nous sommes impatients de lire ton rapport !

Catégorisé:

Étiqueté dans :